Introduction

Trois principes
: clarté, simplicité et efficacité
La clarté a été bonifiée par l’ajout d’éléments graphiques (flèches, puces, encadrés...) qui complètent l’exactitude et la précision des termes et de règles.
La simplicité a été le premier souci d’Aurel Ramat et sera le mien aussi. Je n’ai pas voulu faire une grammaire du chapitre sur l’orthographe, donc je n’y ai pas expliqué des règles trop compliquées. Je n’ai choisi que les règles indispensables à une écriture correcte. De plus, la présentation de ces règles dans une typographie soignée en facilite la compréhension.
L’efficacité, enfin, est le fruit de la longue carrière d’Aurel Ramat devant un clavier. Voici les principes qui guident la mise en page de cet ouvrage : chaque règle est autonome et peut se lire séparément ; aucun paragraphe ne s’étale sur deux pages ; toutes les pages commencent par un titre ou un sous-titre ; quand deux pages concernent un seul thème, elles sont en vis-à-vis ; les seuls textes qui sont en retrait de deux picas sont les exemples ; l’index n’a qu’un seul numéro pour une seule question ; enfin, la table des matières peut servir de plan pour un cours.